Elisabeth Berneron

Thérapeute - Psychogénéalogiste


Si je suis heureuse  d’exercer aujourd’hui, ce métier de thérapeute et de psycho-généalogiste, si  je me sens à ma place là où je peux donner le meilleur de moi -même,  ce fut de fait, un long cheminement avec  des chemins de traverse empruntés de gré ou de force.


A 18 ans je ne m’autorise pas à prendre l’orientation qui m’attire et je fais un choix de raison en faisant des études de droit. Je m’y suis beaucoup ennuyé mais cela me fut utile et continue de l’être.

Le désir étant toujours là, j’entreprends dans un 2ème temps des études de psycho qui me passionnent. 

 

La réalité économique me rattrape et j’entre dans la banque. Contre toute attente, toujours en raison de ce principe de réalité et des accidents de la vie, j’y reste.

Cette longue expérience professionnelle bancaire me façonne et m’apprend au-delà des savoir- faire techniques, à m’adapter aux nombreux changements structurels qui ont jalonné ce parcours professionnel. Expérience souvent difficile, douloureuse mais très apprenante et utile dans la compréhension des difficultés professionnelles de mes patients ! 

Depuis 20 ans, tenaillée par le désir de me professionnaliser dans les métiers de l’accompagnement des personnes, j’entreprends parallèlement à mon activité bancaire, un parcours de formation qui me mène à aujourd’hui au métier de thérapeute et de psycho-généalogiste. 

  • Une rencontre, celle d’Anne Ancelin Schutzenberger en 2006, me confirme la pertinence d’une approche psycho-généalogique dans la compréhension de ses difficultés de vie.
  • Et depuis, d’autres rencontres et séminaires d’implication ouvrent le champ du  "Transgénérationel" : V de Gauléjac psychosociologue (professeur émérite de sociologie clinique- UPR Paris), les Constellations familiales de Constance Potschka et Docteur Mathias Engel, puis de Marie Thérèse Bal Craquin. 
  • Dernière rencontre déterminante, celle du Jardin d’idées          (association pour l'enseignement de la psychanalyse transgénérationnelle crée par le psychanalyste Didier Dumas)  et du psychanalyste Bruno Clavier qui assure la formation en analyse transgénérationnelle et en élaboration de l’arbre psycho-généalogique